Zoom multiplie son CA par 4 grâce à la visioconférence : data du jour

La crise sanitaire a parfois du bon. Zoom, l’éditeur de l’application de visioconférence, révélation du confinement, a multiplié par 4 son chiffre d’affaires. Le nombre de ses clients de plus de 10 salariés explose de près de 500%.

Tourisme, transport, automobile… de nombreux secteurs souffrent de la crise du Covid-19 et de ses conséquences économiques. Pour Zoom, c’est tout l’inverse. Le confinement a fait exploser l’adoption des outils de visioconférence en raison du développement du télétravail.

Et avec l’évolution de l’organisation du travail vers un mode hybride (à distance et dans les bureaux), des éditeurs tels que Zoom peuvent espérer une croissance durable de leur activité. L’entreprise réalise déjà un second trimestre record.

370 000 entreprises de plus de 10 salariés clientes de Zoom

Zoom réalise sur la période un chiffre d’affaires de 663,5 millions de dollars. Un an plus tôt, la startup n’en réalisait ‘que’ 145 millions. Ses revenus ont ainsi été multipliés par quatre en l’espace d’une année.

Et cela s’explique par une forte conquête de nouveaux clients. L’éditeur compte désormais 370.000 entreprises clientes de plus de 10 salariés. L’augmentation annuelle est ainsi de 458%. Mais surtout, ces recrutements représentent 81% de la croissance du chiffre d’affaires au 2e trimestre.

Trois mois plus tôt, Zoom affichait déjà une progression fulgurante de 170% de ses revenus à 328 millions de dollars. Cette tendance permet désormais à la direction financière du groupe de tabler sur un chiffre d’affaires de 2,39 milliards de dollars pour l’année fiscale.

Le télétravail tire l’adoption générale de la visioconférence

La belle aventure Zoom aurait pourtant pu facilement dérailler. Sa popularité durant le confinement avait amené experts de la sécurité et de la vie privée à s’intéresser à ses pratiques. Et le bilan n’était pas reluisant.

L’éditeur a cependant rapidement réagi pour apporter des évolutions à son application et à ses pratiques en matière de gestion des données personnelles. Ces cahots n’ont visiblement pas enrayé la belle mécanique et la conquête de nouveaux clients.

Mais la réussite de Zoom suscite également la réaction de la concurrence. Or, les géants mondiaux ne manquent pas dans ce secteur de la visioconférence. En avril, Google proposait d’ailleurs gratuitement son service équivalent, Meet. Microsoft enregistre lui aussi les records avec Teams. Le service collaboratif gagnait 12 millions de clients en mars. En juin, ils étaient 75 millions.

A lire également sur MyData

Gestion des données personnelles dans les applications de vidéoconférence

Zoom, Google Meet, Microsoft Teams, Webex… attention aux données

Zoom a été pointé du doigt pour ses pratiques en matière d’utilisation des données des utilisateurs. Les politiques de confidentialité de services concurrents révèlent qu’eux aussi traitent des données personnelles. Les consommateurs doivent y être attentifs.

A propos de Christophe Auffray 318 Articles
De formation initiale en marketing Web et en économie, je me suis spécialisé par la suite dans la presse B2B consacrée à l'économie numérique et dispose dans ce secteur de 15 ans d'expérience. Spécialiste de la transformation numérique, de l'innovation et des nouveaux business models des entreprises, j'ai développé des compétences dans les domaines du marketing éditorial, de la stratégie éditoriale, de la production de contenus premium et la gestion de sites d'information et d'équipe dans l'univers des médias en ligne et du marketing des solutions innovantes.