Salesforce s’offre Slack pour 27 Mds $ : data du jour

Salesforce s’offre Slack pour 27 Mds $ : data du jour

L’éditeur CRM en mode SaaS, Salesforce, acquiert Slack Technologies pour un total de 27,7 milliards de dollars. Salesforce combinera ainsi sa plateforme Customer 360 avec la solution de messagerie Slack.

Depuis le lancement de Microsoft Teams, l’éditeur de Slack affrontait une concurrence féroce sur son cœur de métier du travail collaboratif. Une des solutions était donc de trouver un repreneur susceptible de lui faire passer un nouveau cap.

C’est désormais chose faite grâce à Salesforce. Le géant américain du CRM débourse en effet près de 27,7 milliards de dollars pour s’emparer de Slack. Le paiement s’effectue à la fois en cash (26,79 dollars par titre) et en actions (0,0776 action).

Slack et Salesforce, nouvel OS du travail digital

Et la place de Slack au sein de la firme spécialiste de la relation client est toute trouvée. L’outil collaboratif intégrera Salesforce Customer 360. La solution permet aux entreprises d’interconnecter leurs applications Salesforce et de créer un identifiant client unique.

Pour Salesforce, pas de doute, cette combinaison sera une source de transformation pour les clients et l’industrie. Elle vise ainsi à créer « le système d’exploitation de la nouvelle façon de travailler, permettant aux entreprises de se développer et de réussir dans le monde entièrement numérique ».

« Le logiciel joue un rôle de plus en plus critique dans la performance de chaque organisation. Nous partageons une vision de complexité réduite, de puissance et de flexibilité accrues, et finalement d’un plus grand degré d’alignement et d’agilité organisationnelle » se félicite le PDG de Slack, Stewart Butterfield.

Slack une unité opérationnelle de Salesforce

Dans ce cadre, Slack deviendra donc la « nouvelle interface » de  Salesforce Customer 360. Slack réunit individus, données et outils pour un fonctionnement collaboratif et à distance. Et avec Slack Connect, la plateforme permet en outre communication et collaboration externes, dont fournisseurs et clients.

Slack compte déjà de grands clients parmi les entreprises du Fortune 500, parmi lesquelles Starbucks et Target. La technologie affiche des utilisateurs, y compris au sein du secteur public, parmi plus de 150 pays.

Grâce à son rachat par Salesforce, Slack sera en mesure « d’étendre sa présence » en entreprise, « pas seulement parmi les clients Salesforce. » À l’issue de la transaction, Slack deviendra une unité opérationnelle de Salesforce avec le même PDG, Stewart Butterfield.

« Ensemble, Salesforce et Slack vont créer le plus vaste écosystème ouvert d’applications et de flux de travail pour les entreprises et permettre à des millions de développeurs de créer la prochaine génération d’applications, avec des clics et non du code ».

A lire également sur MyData

80 milliards de prédictions : la data IA du jour

80 milliards de prédictions : la data IA du jour

Einstein, l’intelligence artificielle pour le CRM de Salesforce, génère quotidiennement plus de 80 milliards de prédictions d’après son fournisseur. Ces usages portent aussi bien sur les ventes, le service, le marketing et le commerce.

A propos de Christophe Auffray 430 Articles
De formation initiale en marketing Web et en économie, je me suis spécialisé par la suite dans la presse B2B consacrée à l'économie numérique et dispose dans ce secteur de 15 ans d'expérience. Spécialiste de la transformation numérique, de l'innovation et des nouveaux business models des entreprises, j'ai développé des compétences dans les domaines du marketing éditorial, de la stratégie éditoriale, de la production de contenus premium et la gestion de sites d'information et d'équipe dans l'univers des médias en ligne et du marketing des solutions innovantes.