Pred-Pol, le logiciel de prédiction des crimes est abandonné

Pred-Pol, le logiciel de police prédictive est abandonné

La police de Los Angeles renonce à utiliser le logiciel d’intelligence artificielle Pred-Pol pour la prédiction des lieux des crimes. La raison invoquée n’est pas cependant la performance de l’outil, mais la nécessité de faire des économies en raison du Covid-19.

Prédire les crimes, un scénario pour le cinéma de science-fiction ? Une réalité dans la ville américaine de Los Angeles grâce à un logiciel. Appelé Pred-Pol, il permet donc de prédire où des crimes contre des biens sont susceptibles de se produire.

Le programme de police prédictive est aussi très controversé. Ses détracteurs dénoncent ainsi un renforcement de la police dans les quartiers habités par les minorités et des biais à l’égard des noirs et hispaniques.

Pas de preuve de l’efficacité de Pred-Pol sur la criminalité

Les adversaires de Pred-Pol obtiennent finalement satisfaction. Toutefois, ce n’est pas la qualité ou l’utilité de l’outil prédictif qui est remise en question. La police de Los Angeles justifie son arrêt par des raisons économiques.

En raison de la crise provoquée par le Covid-19, le service doit faire des économies. La fin de Pred-Pol « est une décision difficile » déclare le directeur de la police de Los Angeles. Michel Moore réfute par ailleurs toute discrimination à l’égard des minorités du fait de son utilisation.

Le logiciel Pred-Pol avait pour fonction de prédire en temps réel où et quand des crimes sont susceptibles de se produire durant les 12 prochaines heures. Sept mois après son entrée en service, son utilité était déjà remise en question.

Une enquête interne n’avait pas permis d’établir l’efficacité du programme dans la réduction de la criminalité. Pour le patron de la police, cité par le Los Angeles Times, les principes sous-jacents de Pred-Pol restent cependant valables. D’autres systèmes seront examinés à l’avenir pour la gestion de la criminalité.

A propos de Christophe Auffray 268 Articles
De formation initiale en marketing Web et en économie, je me suis spécialisé par la suite dans la presse B2B consacrée à l'économie numérique et dispose dans ce secteur de 15 ans d'expérience. Spécialiste de la transformation numérique, de l'innovation et des nouveaux business models des entreprises, j'ai développé des compétences dans les domaines du marketing éditorial, de la stratégie éditoriale, de la production de contenus premium et la gestion de sites d'information et d'équipe dans l'univers des médias en ligne et du marketing des solutions innovantes.