OVHcloud et Google Cloud, solution à la confidentialité des données ?

OVHcloud et Google Cloud, solution à la confidentialité des données ?

Après Orange, c’est au tour d’un autre acteur majeur du cloud français de signer un partenariat stratégique avec Google. OVHcloud s’associe au géant américain pour « co-construire une solution de confiance en Europe ».

Le cloud européen véritable alternative aux fournisseurs cloud américains ou simple complément ? Les deux mondes semblent faire le choix de la cohabitation. En juillet déjà, Orange annonçait un partenariat stratégique avec Google Cloud.

Le Français OVHcloud suit une trajectoire similaire. En se rapprochant de Google, selon des modalités confidentielles, le prestataire hexagonal annonce vouloir « co-construire une solution de confiance en Europe ».

Du cloud hybride Google depuis l’infrastructure dédiée d’OVH

L’opposition frontale n’est plus de rigueur. OVH estime au contraire que ce partenariat contribuera à l’accélération de la transformation numérique des organisations européennes. Plus encore, elle permettra de répondre à leurs besoins en termes de sécurité et de confidentialité des données.

Pour répondre à ces enjeux de transparence, de sécurité et de confidentialité, OVHcloud proposera une nouvelle offre. Hosted Private Cloud alliera pour cela la technologie de cloud hybride de Google, Anthos.

Cet environnement cloud sera disponible « depuis sa propre infrastructure dédiée, hyper évolutive qui sera entièrement exploitée et gérée en Europe, par les équipes OVHcloud » précise le fournisseur français.

Un tel partenariat ne constitue-t-il pas un revirement par rapport à la quête de souveraineté numérique ? Nullement, réfute OVH par cette annonce. Cet accord « place l’Open source, la transparence, l’interopérabilité et la réversibilité au cœur de leur démarche » assure-t-il.

Du cloud conforme aux valeurs de l’UE pour Klaba

Ainsi, les deux alliés prévoient de concevoir des solutions communes visant à tirer profit d’une approche « ouverte et multi-cloud ». Celle-ci s’appuiera donc sur l’open source, mais aussi « un écosystème important de développeurs ».

« Nous sommes fiers de nous associer à Google Cloud pour fournir conjointement des solutions innovantes qui répondront aux exigences croissantes de l’Europe en matière de souveraineté des données. Il s’agit d’un pas important pour créer une nouvelle proposition de valeur sur le marché européen » défend le DG d’OVHcloud, Michel Paulin.

Et de l’avis de son fondateur, Octave Klaba, ce rapprochement ne constitue en rien une rupture. Il rappelle qu’en matière de cloud, le fournisseur mobilise aujourd’hui deux catégories de logiciels : l’open source et les outils sous licence. Il s’agit notamment de VMware Exchange, Nutanix et Anthos de Google.

Pour Klaba, il s’agit ainsi de bâtir un Cloud IaaS PaaS conforme aux valeurs de l’EU. Et les européens ne sont pas les perdants. Au contraire, insiste le fondateur d’OVH, le cloud des géants américain « passe par un partenariat software avec de boites EU ».

A lire également sur MyData

Orange partenaire stratégique de Google sur les données et l’IA
@Orange

Orange partenaire stratégique de Google sur les données et l’IA

Pour concevoir des produits IA, cloud et Data pour ses clients, mais aussi pour accélérer sa propre transformation digitale, Orange fait de Google Cloud son partenaire stratégique. Un désaveu de plus pour les partisans de la souveraineté numérique de l’Europe ?

A propos de Christophe Auffray 396 Articles
De formation initiale en marketing Web et en économie, je me suis spécialisé par la suite dans la presse B2B consacrée à l'économie numérique et dispose dans ce secteur de 15 ans d'expérience. Spécialiste de la transformation numérique, de l'innovation et des nouveaux business models des entreprises, j'ai développé des compétences dans les domaines du marketing éditorial, de la stratégie éditoriale, de la production de contenus premium et la gestion de sites d'information et d'équipe dans l'univers des médias en ligne et du marketing des solutions innovantes.