OpenAI et GPT-3 monopolisés par Microsoft pour Elon Musk

OpenAI et GPT-3 monopolisés par Microsoft pour Elon Musk

Pourtant un des instigateurs de la création d’OpenAI, Elon Musk n’apprécie pas la stratégie de l’organisation. Le patron de Tesla lui reproche en particulier sa trop grande proximité avec Microsoft, titulaire d’une licence exclusive du modèle de génération de texte GPT-3.

Le générateur de langage naturel GPT-3 d’OpenAI fait couler beaucoup d’encre. Si le traitement médiatique de ses capacités agace nombre d’experts, ceux-ci reconnaissent cependant son potentiel. Mais ce potentiel n’est-il pas justement monopolisé ?

La semaine dernière, Microsoft annonçait un accord avec son créateur, OpenAI. L’éditeur s’offre ainsi une licence exclusive. Les conditions, notamment financières, ne sont pas évoquées. La firme de Redmond est plus diserte sur ses ambitions à l’égard de GPT-3.

Un milliard de dollars versés par Microsoft à OpenAI

Une chose est certaine, ces projets ne suscitent pas l’enthousiasme d’Elon Musk. Le patron de Tesla est pourtant un des fondateurs de l’association OpenAI. Sa création remonte cependant à 2015. Mais depuis 2018, Musk n’appartient plus à son conseil d’administration.

Microsoft contribue d’ailleurs largement au financement des recherches et développements des chercheurs d’OpenAI. En 2019, l’éditeur annonçait y investir 1 milliard de dollars. Microsoft devenait ainsi le fournisseur exclusif de cloud de l’organisation.

Mais cet investissement prévoyait également une contrepartie, à savoir l’octroi d’une licence à Microsoft pour la commercialisation d’une partie de sa technologie. Avec GPT-3, il semble que la firme de Satya Nadella exerce les conditions de cet accord.

OpenAI capté par Microsoft selon Musk

Pour Elon Musk, cette stratégie est une erreur pour OpenAI. Sur twitter, le dirigeant considère que l’organisation rompt avec la promesse d’ouverture contenue dans son nom même. « Cela semble être le contraire de l’ouverture. OpenAI est essentiellement capté par Microsoft » critique-t-il.

L’éditeur et fournisseur cloud a cependant payé son ticket d’entrée. Et il entend manifestement en tirer profit avec GPT-3. « Le potentiel commercial et créatif que le modèle GPT-3 peut libérer est très vaste, avec des capacités véritablement nouvelles – dont la plupart n’ont même pas encore été imaginées » se félicitait son CTO, Kevin Scott.

Pourtant, OpenAI l’assure, le générateur de texte ne devient pas le monopole de Microsoft. L’accord « n’a aucun impact sur l’accès continu au modèle GPT-3 via l’API d’OpenAI » assure-t-on. Ainsi, « les utilisateurs actuels et futurs de ce modèle continueront à créer des applications avec notre API » promet l’organisation.

A lire également sur MyData

Microsoft s’offre une licence exclusive du révolutionnaire GPT-3

Microsoft s’offre une licence exclusive du révolutionnaire GPT-3

Le générateur de langage naturel GPT-3 d’OpenAI impressionne, y compris au sein de Microsoft. L’éditeur, déjà partenaire d’OpenAI, acquiert une licence exclusive pour utiliser GPT-3 dans ses logiciels et services.

A propos de Christophe Auffray 433 Articles
De formation initiale en marketing Web et en économie, je me suis spécialisé par la suite dans la presse B2B consacrée à l'économie numérique et dispose dans ce secteur de 15 ans d'expérience. Spécialiste de la transformation numérique, de l'innovation et des nouveaux business models des entreprises, j'ai développé des compétences dans les domaines du marketing éditorial, de la stratégie éditoriale, de la production de contenus premium et la gestion de sites d'information et d'équipe dans l'univers des médias en ligne et du marketing des solutions innovantes.