L’Italie championne des amendes RGPD, devant le Royaume-Uni

Les données personnelles des bacheliers ne sont pas pour les députés

La France n’occupe plus en 2020 la première place pour le montant des amendes RGPD infligées aux entreprises. Ce titre revient à la Cnil italienne avec 34 amendes prononcées pour un total de 58 millions d’euros.

En 2019, la France prenait la tête de l’Europe pour le montant total des amendes RGPD. Elles atteignaient plus de 51 millions d’euros d’après le cabinet DLA Piper. Toutefois, à elle seule, la sanction à l’encontre de Google pesait 98% de ces amendes.

L’année dernière, l’action de la Cnil se révélait moins sévère (hormis sur les cookies). Ce n’est en revanche pas le cas des autorités de protection d’Italie et du Royaume-Uni. Selon l’audit de Finbold.com, les 5 sanctions RGPD de la France atteignaient 3,3 millions d’euros en 2020.

Le plus lourde amende revient à l’Allemagne

En Italie, ces peines représentaient un total de 58,16 millions d’euros pour 34 violations du règlement européen. C’est environ 34% de l’ensemble des amendes RGPD sur la période, soit 171,3 millions d’euros.

En valeur des sanctions, la Cnil italienne se positionne donc à la première place parmi les gendarmes des données personnelles. Elle devance ainsi l’ICO du Royaume-Uni avec 43,9 millions euros pour seulement trois décisions.

L’autorité condamnait en effet en 2020 la compagnie aérienne British Airways et le groupe hôtelier Marriott à hauteur de 42 millions d’euros. Toutefois, rappelons que le Royaume-Uni sortira en juillet du RGPD suite à l’entrée en vigueur du Brexit.

Quid de l’Irlande, pays où sont implantées les plus grandes multinationales du numérique, souvent épinglées pour leurs pratiques en matière de privacy ? Le pays se classe en dixième position avec 4 amendes pour un total de 630.000 euros.  

Les firmes continuent donc d’y être relativement peu menacées. Toutefois, même si leur siège européen est établi à Dublin, ces entreprises ne sont pas à l’abri de condamnation par les autorités d’autres pays.

Le RGPD, un enjeu aussi de réputation pour les organisations

Le record de la plus importante sanction RGPD prononcée à ce jour reste ainsi celle de la Cnil contre Google. Elle était de 50 millions d’euros. En 2020, c’est un enseigne de distribution qui détient ce triste record.

L’Allemagne condamnait H&M pour plusieurs infractions au Règlement. Résultat : une amende de 32,25 millions d’euros. Vient ensuite la condamnation de l’opérateur italien TIM pour 27,8 millions d’euros.

L’application du RGPD n’est donc pas ou plus le monopole de la France, une autorité cheffe de file en Europe. Avec 171 millions d’€ de sanctions en 2020, la marge de progression des entreprises en termes de conformité reste cependant conséquente.

« Malgré les campagnes visant à ce que les organisations adoptent de meilleures mesures pour protéger les données des consommateurs, les violations enregistrées dans l’ensemble de l’UE restent importantes », commente Finbold.

« Les enjeux demeurent élevés pour les entreprises, qui doivent éviter de risquer des mesures réglementaires en cas d’infraction et protéger leur réputation parallèlement aux actions en justice », souligne encore le site.

A lire également sur MyData

Spartoo se prend les pieds dans les principes du RGPD

Spartoo se prend les pieds dans les principes du RGPD

Le site e-commerce de vente de chaussures Spartoo écope d’une sanctionne de 250.000 euros de la Cnil. L’autorité constate plusieurs manquements à l’égard des données des clients, mais aussi des prospects et des salariés.

A propos de Christophe Auffray 430 Articles
De formation initiale en marketing Web et en économie, je me suis spécialisé par la suite dans la presse B2B consacrée à l'économie numérique et dispose dans ce secteur de 15 ans d'expérience. Spécialiste de la transformation numérique, de l'innovation et des nouveaux business models des entreprises, j'ai développé des compétences dans les domaines du marketing éditorial, de la stratégie éditoriale, de la production de contenus premium et la gestion de sites d'information et d'équipe dans l'univers des médias en ligne et du marketing des solutions innovantes.