L’IA prépare son retour dans les défilés LVMH

L’IA prépare son retour sur les défilés LVMH

Le sujet de l’intelligence artificielle sera bientôt au cœur du discours de LVMH, annonce son directeur du digital Ian Rogers. Pour ce dernier, les développements porteront en priorité sur la personnalisation et l’efficacité opérationnelle.

La crise sanitaire a entraîné l’annulation de salons internationaux, comme VivaTech en France. Privé de cet évènement, le géant du luxe LVMH a donc mis en pause ses annonces autour d’un thème au cœur de ses priorités : l’intelligence artificielle.

« Nous parlons beaucoup de données et d’intelligence artificielle. Je pense que vous nous verrez parler davantage de cela – si nous étions à VivaTech cette année, notre thème serait l’intelligence artificielle » confie ainsi Ian Rogers, chief digital officer de LVMH Moët Hennessy Louis Vuitton.

La crise impose la thématique du e-commerce

Ce n’est cependant que partie remise. Le cadre dirigeant annonce ainsi que le sujet de l’IA signera un grand retour dans les prochains mois. Dans un contexte de crise, les grandes marques comme LVMH ont choisi de mettre l’accent sur le e-commerce, indispensable à la continuité d’activité.

Au premier trimestre 2020, LVMH enregistrait ainsi une chute de chiffre d’affaires de 17%. La multinationale parvenait cependant à compenser en partie la perte d’activité due à la fermeture des boutiques par la croissance des ventes en ligne.

L’entreprise met ainsi en avant l’accélération de ses ventes sur Internet. La croissance du e-commerce est décrite comme en « accélération », notamment sur les marchés de la mode et de la maroquinerie.

Prix de l’innovation remis à une startup de la personnalisation

Dans les Parfums & Cosmétiques (-19%), les « ventes en ligne se développent rapidement » aussi, notait le groupe en avril. L’atténuation des mesures de confinement permet désormais à LVMH de reprendre ses développements dans le secteur de l’IA.

« Avec ce qui se passe dans le monde, ce n’est pas le moment, mais nous en parlerons probablement davantage dans la seconde moitié de l’année car c’est un sujet très important pour nous » confirme Ian Rogers à WWD.

Et en matière d’intelligence artificielle, LVMH s’intéresse plus particulièrement aux cas d’usage liés à la personnalisation et à l’efficacité opérationnelle.

En 2020, le géant du luxe a d’ailleurs remis son prix de l’innovation à Crobox, spécialiste de la personnalisation. La startup néerlandaise fournit une solution d’analyse du comportement des consommateurs.

A lire également sur MyData

Kering et l'Open Data

Kering soigne son image de luxe responsable grâce aux données

Mis en cause pour son impact sur l’environnement, le secteur de la mode et du textile œuvre à sa réhabilitation. Le groupe de luxe Kering se met ainsi à nu sur l’impact environnemental de ses activités en livrant ses données en open data.

A propos de Christophe Auffray 268 Articles
De formation initiale en marketing Web et en économie, je me suis spécialisé par la suite dans la presse B2B consacrée à l'économie numérique et dispose dans ce secteur de 15 ans d'expérience. Spécialiste de la transformation numérique, de l'innovation et des nouveaux business models des entreprises, j'ai développé des compétences dans les domaines du marketing éditorial, de la stratégie éditoriale, de la production de contenus premium et la gestion de sites d'information et d'équipe dans l'univers des médias en ligne et du marketing des solutions innovantes.