Les transports d’Île-de-France se préparent à l’IA prédictive

Les transports d’Île-de-France se préparent à l’IA prédictive

Grâce au recueil des données de fréquentation des bus, Île-de-France Mobilités prévoit d’alimenter un module prédictif d’intelligence artificielle. L’information voyageur permettra aux passagers de planifier leurs déplacements en fonction de la fréquentation.

Les transports d’Île-de-France veulent enrichir l’information à disposition des voyageurs. Le syndicat des transports de la région mène actuellement des expérimentations dans ce domaine. En partenariat avec Keolis et Transdev, il entend ainsi fournir des données sur le taux d’occupation des bus en temps réel.

Fin 2021, les passagers des lignes disposeront donc d’un indicateur accessible depuis l’appli vianavigo d’Île-de-France Mobilités. Pour le syndicat, cette fonctionnalité répond à deux objectifs principaux. Le taux de fréquentation doit aider les voyageurs dans la recherche d’un itinéraire et donc favoriser l’amélioration de l’expérience de mobilité.

Poids et traces Wi-Fi pour estimer la fréquentation

Mais cet indicateur de fréquentation constitue également un enjeu en période de crise sanitaire pour le respect de la distanciation sociale. Pour Île-de-France Mobilités, cette information supplémentaire participera donc « aussi pleinement à leur réassurance à l’heure de la reprise post-confinement. »

Pour communiquer sur la fréquentation des lignes de bus, encore faut-il cependant collecter préalablement ces données. Depuis la rentrée, deux systèmes de collecte équipent deux lignes du réseau de Velizy.

Kéolis analyse ainsi les traces Wi-Fi et GPS. Cela consiste à détecter les smartphones présents dans le bus et dont le Wi-Fi et la géolocalisation sont actifs. Cette donnée fournit dès lors une estimation du nombre de voyageurs.

Grâce à des capteurs de « poids à l’essieu », le transporteur dispose d’une autre source de données utile pour estimer le taux d’occupation des bus. Pour les deux lignes concernées (40 et 45) actuellement, la fréquentation en temps réel est d’ores et déjà disponible depuis le site Phebus.

Des « cellules » pour compter les voyageurs

Mais l’enjeu pour les industriels du transport public est aussi de prévoir le taux de charge pour permettre aux voyageurs d’adapter leur itinéraire. Les données recueillies alimenteront pour cela un modèle d’analyse prédictive. L’intelligence artificielle doit ainsi prédire le taux d’occupation pour les 2 lignes test de Velizy.

L’IA « permettra d’adapter par anticipation ses déplacements en fonction de la fréquentation des lignes selon les périodes et les itinéraires des lignes » précise le syndicat d’Île-de-France. Cette fonctionnalité doit voir le jour à l’automne. L’information sera accessible sur le site web Phebus, dans un premier temps, puis sur l’application Vianavigo.

Une autre expérimentation est par ailleurs en cours avec Transdev. Des « cellules compteurs » équipent les bus de la ligne C entre les gares de Houilles-Carrières-sur-Seine et du Vésinet-Le Pecq. Ce système, plus précis, comptabilise les montées et descendantes de voyageurs.

Grâce à cette collecte, l’application Transdev Île-de-France indique, sur la page de chaque ligne de bus concernés, le taux de charge des deux prochains bus pour chaque l’arrêt. Courant octobre, l’expérimentation s’étendra à de nouveaux secteurs (Chelle, Essonne, Saclay), impliquant plus de 70 bus.

A lire également sur MyData

Bolloré Transport & Logistics combine IA et IoT pour suivre les conteneurs

Bolloré Transport & Logistics combine IA et IoT pour suivre les conteneurs

La filiale transport et logistique du groupe Bolloré s’est associée à la startup Next4 pour équiper les containers de trackers. Les capteurs permettent le suivi des conteneurs et transmettent des données à une plateforme de machine learning.

A propos de Christophe Auffray 349 Articles
De formation initiale en marketing Web et en économie, je me suis spécialisé par la suite dans la presse B2B consacrée à l'économie numérique et dispose dans ce secteur de 15 ans d'expérience. Spécialiste de la transformation numérique, de l'innovation et des nouveaux business models des entreprises, j'ai développé des compétences dans les domaines du marketing éditorial, de la stratégie éditoriale, de la production de contenus premium et la gestion de sites d'information et d'équipe dans l'univers des médias en ligne et du marketing des solutions innovantes.