Les Etats-Unis investissent 1 milliard de dollars dans la recherche en IA

Margaret, le bot qui décrypte Donald Trump

La Maison Blanche annonce l’attribution d’un budget d’un milliard de dollars en faveur de la recherche sur les industries du futur. Cet investissement prévoit la création de 7 nouveaux instituts de recherche en IA.

Donald Trump est en campagne pour sa réélection. Et les annonces récentes du président américain permettent assurément de ne pas l’oublier. La Maison Blanche souhaite ainsi assurer le « leadership » du pays dans les industries du futur.

Intelligence artificielle, informatique quantique et 5G figurent ainsi parmi les technologies « clés » qui bénéficieront d’un plan d’aide d’un milliard de dollars. Cet argent, alloué également par la Fondation nationale des sciences (NSF) et le ministère de l’énergie (DOE), financera la création d’instituts.

500 millions d’euros par an pour l’intelligence artificielle

L’administration américaine précise en effet que le financement interviendra en faveur de 12 nouveaux  instituts de recherche et développement (R&D) en intelligence artificielle et en sciences quantiques.

Rattachés au DOE et à la NSF, les centres de R&D « serviront de centres nationaux de R&D pour ces industries essentielles de l’avenir, en stimulant l’innovation, en soutenant la croissance économique régionale et en formant notre prochaine génération de main-d’œuvre. »

La Fondation des sciences alloue ainsi 140 millions de dollars sur 5 ans pour créer 7 instituts en intelligence artificielle. Leurs travaux porteront sur différents domaines, dont le machine learning, l’agriculture de précision et la prévision.

Pour le président Trump, il s’agit clairement d’envoyer un signal à la Chine et à son industrie numérique, très dynamique. La Maison Blanche rappelle ainsi que la NSF consacre plus de 500 millions de dollars par an à des activités en IA.

5 centres de R&D pour les sciences quantiques

Ces financements lui permettent d’être « le principal moteur fédéral de la R&D en matière d’IA non militaire » souligne le communiqué. Le ministère de l’énergie, quant à lui, pilotera la création de 5 centres de R&D en sciences quantiques.

Montant de l’enveloppe : 625 millions de dollars sur 5 ans. Le secteur privé et le monde académique apporteront une contribution supplémentaire de 300 millions de dollars. Leurs travaux se consacreront aux réseaux quantiques, à la détection, l’informatique et à la fabrication de matériaux.

Cette annonce des États-Unis se termine sur une conclusion aux airs de campagne électorale. « L’administration Trump veille à ce que les prochaines innovations de pointe soient réalisées en Amérique, afin que le peuple américain puisse vivre en meilleure santé, plus en sécurité et plus prospère. »

A lire également sur MyData

Avec PyTorch et le machine learning, John Deere s’attaque aux mauvaises herbes

Avec PyTorch et le machine learning, John Deere s’attaque aux mauvaises herbes

Filiale de John Deere, River Technology développe une technologie combinant machine learning et robotique destinée à l’agriculture. Grâce à la computer vision, la solution distingue culture et mauvaise herbe pour le traitement aux herbicides.

A propos de Christophe Auffray 353 Articles
De formation initiale en marketing Web et en économie, je me suis spécialisé par la suite dans la presse B2B consacrée à l'économie numérique et dispose dans ce secteur de 15 ans d'expérience. Spécialiste de la transformation numérique, de l'innovation et des nouveaux business models des entreprises, j'ai développé des compétences dans les domaines du marketing éditorial, de la stratégie éditoriale, de la production de contenus premium et la gestion de sites d'information et d'équipe dans l'univers des médias en ligne et du marketing des solutions innovantes.