Les écoles de formation à l’intelligence artificielles se multiplient en France

Les écoles de formation à l’intelligence artificielles se multiplient en France

Pour répondre aux besoins de compétences en intelligence artificielle des entreprises, les organismes de formation ouvrent de nouvelles écoles. C’est le cas de Microsoft et Simplon.co, qui disposent désormais de 23 écoles en IA.

Selon une étude du Capgemini Research Institute, plus de la moitié des entreprises déclarent sortir désormais des projets pilotes en matière d’intelligence artificielle. Et pour passer en phase d’industrialisation, les compétences humaines sont un facteur clé de succès.

Toutefois, les tensions sont vives sur le marché de l’emploi pour recruter ces profils en data science ou data ingénierie. Il faut donc former en interne dans les entreprises, mais aussi en externe. Microsoft s’est pour cela associé à un spécialiste de la formation au numérique.

Les compétences, facteur clé de succès des projets IA

Avec Simplon.co, Microsoft a ainsi ouvert en France 23 écoles spécialisées dans l’apprentissage en intelligence artificielle. L’objectif est de former 1000 personnes d’ici 2022. La dernière de ces écoles ouvrait en octobre à Brest au sein de l’école d’ingénieurs ISEN.

La première promotion compte 20 personnes, dont 6 femmes, et dont l’âge va de 20 à 47 ans, signale France Bleu. Le but n’est en effet pas de concurrencer les grandes écoles, mais d’offrir un parcours de formation à d’autres profils.

Ainsi, tous les élèves de l’école I.A. Microsoft French Tech Brest sont des demandeurs d’emploi. Leur formation bénéficie d’un financement par Pôle Emploi et les collectivités. Au terme d’un peu moins de deux ans de formation, ils accéderont à un titre professionnel équivalent à un Bac+3.

Une formation théorique et 12 mois d’alternance

En tant que développeur data et IA, les futurs diplômés devraient bénéficier d’opportunités sérieuses. Leur parcours comprend 7 mois de formation théorique, mais surtout une phase de 12 mois en alternance en entreprise.

L’école IA a pour partenaires 9 grands employeurs de la région, parmi lesquels Arkea Crédit Mutuel, Capgemini, Crédit Agricole, Thales et Alcatel-Lucent. Et ces entreprises recherchent donc des compétences en intelligence artificielle.

C’est d’ailleurs elles qui ont sélectionné les membres de la promotion et leurs futurs apprentis au travers d’entretiens ou « speed dating ». Pour Thales, par exemple, il s’agit d’embaucher des « techniciens pour opérer et réparer les plateformes qui intégreront des briques d’intelligence artificielle. »

A lire également sur MyData

Ambica Rajagopal, Group Chief AI Officer de Michelin.

Michelin installe une direction monde de l’intelligence artificielle

Le fabricant de pneumatiques Michelin nomme Ambica Rajagopal à la fonction de directrice de l’intelligence artificielle groupe. Basée en Inde, elle travaillera en collaboration avec le CDO Eric Chaniot et le DSI Yves Caseau.

A propos de Christophe Auffray 396 Articles
De formation initiale en marketing Web et en économie, je me suis spécialisé par la suite dans la presse B2B consacrée à l'économie numérique et dispose dans ce secteur de 15 ans d'expérience. Spécialiste de la transformation numérique, de l'innovation et des nouveaux business models des entreprises, j'ai développé des compétences dans les domaines du marketing éditorial, de la stratégie éditoriale, de la production de contenus premium et la gestion de sites d'information et d'équipe dans l'univers des médias en ligne et du marketing des solutions innovantes.