Les chatbots trouvent leur place aux Ressources Humaines

Les chatbots trouvent leur place aux Ressources Humaines

Les chatbots sont désormais connus des professionnels des RH, dont 25% ont effectivement déployé un tel outil. Et les résultats sont jugés satisfaisants, notamment grâce à leurs apports durant la crise du Covid-19.

Les traditionnelles FAQ ont pour objectif d’apporter des réponses aux questions récurrentes. Les entreprises s’évitent ainsi le traitement répétitif de demandes clients. Ces pages statiques disparaissent peu à peu au profit de services dynamiques : les chatbots.

Ces agents conversationnels trouvent aussi des applications dans d’autres domaines métier que la relation client. En interne, le chatbot peut ainsi permettre à une direction des ressources humaines de fournir des informations aux salariés.

Un chatbot encore plus utile durant une crise

D’après la dernière édition de l’observatoire des chatbots, les RH adoptent d’ailleurs ces applicatifs de manière croissante. 25% de répondants déclarent ainsi avoir déployé un chatbot dans leur organisation. En 2018, cette part n’était que de 6%.

32% des professionnels des RH prévoient la mise en place d’un chatbot

D’autres professionnels des RH prévoient en outre d’adopter un tel service (32%). Ils sont même plus nombreux à l’envisager désormais (17% en 2018). Une preuve de l’efficacité du chatbot pour la gestion des ressources humaines ?

Selon les conclusions du baromètre, 90% des RH ayant mis en place un chatbot déclarent qu’il rend le service attendu. La satisfaction s’est en outre accrue en l’espace de deux ans avec une note passée de 6,5 à 7,5 sur 10.

La crise a semble-t-il joué un rôle en la matière. Plus de la moitié des entreprises dotées d’un chatbot l’ont utilisé dans le cadre de la gestion de crise du Covid-19. Et parmi les collaborateurs de la DRH, 70% estiment les chatbots plus utiles en temps de crise. Pour les décideurs, c’est même 83%.

Les chatbots attendus dans le recrutement

La gestion de crise n’est pas pourtant, a priori, le premier usage cible pour un chatbot en ressources humaines. Il l’est devenu. Néanmoins, les usages se sont diversifiés parmi les projets existants. Le premier, c’est l’accès aux services RH fonctionnels. C’est toutefois dans le domaine du recrutement que le besoin progresse le plus (+12 points).

Un chatbot au service du recrutement, c’est l’usage le plus en croissance aux RH

Mazars dispose d’ailleurs d’un chatbot dédié au recrutement depuis 2017. L’entreprise l’a cependant fait évoluer en 2019 afin d’en faire un outil de pré-qualification des candidats. Le chatbot rapproche CV et offres d’emploi. A la clé, une hausse des candidatures.

Tous les chatbots ne présentent pas un niveau de complexité équivalent. Les durées de déploiement d’un tel service sont donc elles aussi variables. Pour 70% des sondés, cette durée oscille entre 1 et 6 mois dans les départements RH.

A propos de Christophe Auffray 268 Articles
De formation initiale en marketing Web et en économie, je me suis spécialisé par la suite dans la presse B2B consacrée à l'économie numérique et dispose dans ce secteur de 15 ans d'expérience. Spécialiste de la transformation numérique, de l'innovation et des nouveaux business models des entreprises, j'ai développé des compétences dans les domaines du marketing éditorial, de la stratégie éditoriale, de la production de contenus premium et la gestion de sites d'information et d'équipe dans l'univers des médias en ligne et du marketing des solutions innovantes.