Le Japon veut favoriser les rencontres par l’intelligence artificielle

Le Japon veut favoriser les rencontres par l’intelligence artificielle

Pour tenter de relancer la natalité dans le pays, le gouvernement japonais investira 19 millions de dollars en 2021. Ces fonds soutiendront des programmes de rencontre faisant appel à l’intelligence artificielle.

Les cas d’usage de l’intelligence artificielle sont multiples, y compris au sein des administrations. Au Japon, les autorités espèrent de ces technologies qu’elles contribueront notamment à relancer la natalité.

La natalité y est en effet un véritable sujet de société. En 2019, la nation insulaire n’enregistrait que 900.000 naissances. C’était le chiffre le plus bas enregistré. Or, dans le même temps, le vieillissement de la population se poursuit. La conséquence, c’est un coût croissant pour les finances publiques.

Des services de matching à base d’IA

La technologie pourrait contribuer à inverser cette tendance. C’est du moins l’espoir du gouvernement japonais. Mais comment redresser la natalité ? En favorisant les rencontres entre Japonais.

Et c’est là qu’intervient l’intelligence artificielle. Le premier ministre annonçait le 7 décembre un programme national de 19 millions de dollars en 2021. Ce dernier financera les initiatives des collectivités locales en faveur des rencontres.

Les démarches dans ce domaine ne manquent déjà pas au Japon. Le gouvernement estime que près de la moitié des 47 préfectures du pays proposent ainsi des services de rencontre. Et parmi ces initiatives, certaines font appel à l’intelligence artificielle.

Grâce à l’IA, les autorités espèrent fournir des services de matching entre individus plus poussés au travers de l’analyse des données.  « Nous envisageons en particulier d’offrir des subventions aux collectivités locales qui mettent en place ou lancent des projets de matchmaking en utilisant l’IA » fait savoir le gouvernement.

De quoi contribuer à améliorer le taux de natalité ? Avec 1,36 enfant par japonaise en 2019, le Japon affiche un des plus faibles taux de natalité au monde. Mais il est en outre trop faible pour permettre un renouvellement de la population.

Dans l’univers des sites de rencontre privés, l’intelligence artificielle fait aujourd’hui partie de la boîte à outils. Données et algorithmes sont ainsi au cœur du modèle de Tinder, une des plus populaires applis de rencontre.

A lire également sur MyData

Facebook Dating, la donnée et les algorithmes clés de succès d'un service de rencontre ?

Facebook Dating : la romance des données et des algorithmes

Malgré ses deux milliards de membres, Facebook aura fort à faire pour conquérir le lucratif marché de la rencontre sur Internet, et plus particulièrement sur mobile. Facebook Dating a cependant un atout : sa base d’utilisateurs aux profils très riches en données.

A propos de Christophe Auffray 433 Articles
De formation initiale en marketing Web et en économie, je me suis spécialisé par la suite dans la presse B2B consacrée à l'économie numérique et dispose dans ce secteur de 15 ans d'expérience. Spécialiste de la transformation numérique, de l'innovation et des nouveaux business models des entreprises, j'ai développé des compétences dans les domaines du marketing éditorial, de la stratégie éditoriale, de la production de contenus premium et la gestion de sites d'information et d'équipe dans l'univers des médias en ligne et du marketing des solutions innovantes.