L’assureur Admiral estime les dommages auto grâce à l’IA

L’assureur Tokio Marine souhaite recourir à l’intelligence artificielle pour accélérer l’indemnisation de ses clients

L’assureur espagnol Admiral Seguros exploite l’intelligence artificielle afin de créer des évaluations des dommages et générer une offre de paiement pour les véhicules endommagés de ses assurés. Une simple photo envoyée depuis une appli mobile suffit.

Blockchain et intelligence artificielle font indéniablement partie des technologies montantes dans le secteur de l’assurance. En Espagne, Admiral Seguros utilise ainsi des algorithmes d’IA afin d’accélérer le processus de gestion des sinistres automobiles.

La filiale de l’assureur Admiral s’appuie pour cela sur la technologie de la startup Tractable, qui compte par exemple l’assurance Tokio Marine au Japon comme cliente. Pour réaliser un devis des dégâts, l’assureur peut donc utiliser une simple application Web.

Une indemnisation pour un sinistre auto en quelques heures

Grâce à ce service, l’assuré réalise et transmets des photos de son véhicule accidenté à sa compagnie d’assurance. Grâce à de l’IA, l’application produit en quelques secondes une évaluation des dommages, sans la nécessité d’un examen humain supplémentaire.

Par le biais de cette estimation automatisée, Admiral Seguros est alors en capacité de proposer des offres de paiement immédiates aux assurés. Pour le responsable de la gestion client de l’assureur, cette digitalisation du processus constitue un « moyen d’offrir un meilleur service » aux consommateurs.

« La solution de Tractable fournit à ce titre un moyen facile, sûr et transparent d’évaluer les dommages sans avoir à se déplacer, en obtenant une indemnisation en quelques heures. Il s’agit d’un processus de gestion des sinistres simple, innovant et efficace que nos clients apprécieront certainement » commente José María Pérez de Vargas.

Tractable veut accélérer le recouvrement grâce à l’IA

Du côté de la startup, on se félicite de cette nouvelle référence client dans le monde de l’assurance. « En utilisant notre IA pour offrir des paiements immédiats, Admiral Seguros résoudra de nombreuses réclamations presque instantanément » souligne son président, Adrien Cohen.

Et Tractable insiste sur le potentiel de l’intelligence artificielle dans ce secteur, source de gains en termes d’efficacité opérationnelle. Cette technologie doit ainsi « accélérer le recouvrement, en faisant passer le processus de quelques semaines à quelques minutes ».

Pour l’assuré, l’envoi d’une simple photo suffit donc pour estimer les dégâts d’un véhicule. Techniquement, le procédé est un peu plus complexe. La solution repose sur du deep learning pour la vision par ordinateur ou computer vision. Sont mises en œuvre également des méthodes de machine learning.

A lire également sur MyData

La startup Monk développe l’IA pour la détection des dommages auto

La startup Monk développe l’IA pour la détection des dommages auto

La startup française Monk a levé 2,1 millions d’euros. La société se spécialise dans la reconnaissance d’image et l’IA appliquées à la détection des dommages. Monk cible plus particulièrement les assureurs et les loueurs de voitures.

A propos de Christophe Auffray 356 Articles
De formation initiale en marketing Web et en économie, je me suis spécialisé par la suite dans la presse B2B consacrée à l'économie numérique et dispose dans ce secteur de 15 ans d'expérience. Spécialiste de la transformation numérique, de l'innovation et des nouveaux business models des entreprises, j'ai développé des compétences dans les domaines du marketing éditorial, de la stratégie éditoriale, de la production de contenus premium et la gestion de sites d'information et d'équipe dans l'univers des médias en ligne et du marketing des solutions innovantes.