L’analyse financière débarque sur assistant vocal avec BNP Paribas

L’analyse financière débarque sur assistant vocal avec BNP Paribas

La gestion d’actifs financiers arrive sur Amazon Alexa. Avec l’application Investment Insights, BNP Paribas Asset Management propose donc à ses clients de s’informer sur les marchés financiers via une interface et des commandes vocales.

C’est l’une des principales recommandations d’Amazon pour favoriser l’adoption d’une application vocale : la récurrence d’usage. Cette préconisation, BNP Paribas ne l’a pas négligée pour son nouveau service sur terminaux compatibles avec Alexa.

Avec Investment Insights, sa filiale BNP Paribas Asset Management propose donc aux utilisateurs d’accéder à des analyses de marché et à des avis d’experts par le biais de commandes vocales. Pour la banque, ce service présent un double bénéfice.

Des informations financières tout au long de la semaine

Il « démontre comment l’intelligence artificielle peut améliorer la conversation avec les clients tout en facilitant la collecte de données pour mieux comprendre l’usage que font les utilisateurs de l’information qui leur est proposée ».

En termes d’usages, BNP Paribas vise donc la fréquence d’utilisation. Les fonctionnalités de l’application vocale permettent ainsi de disposer d’informations financières selon une chronologie bien définie.

Le lundi matin, l’entreprise fournit un « briefing rapide » de quelques minutes. Celui-ci donne les perspectives clés de la semaine et les tendances à suivre. Avez le Daily Brief, les utilisateurs sont incités à se connecter à Alexa tous les jours.

L’assistant vocal communique quotidiennement aux utilisateurs les principales informations à retenir. Et avec le Wrap du vendredi, BNPP AM compile les contenus de la semaine. L’application ne se limite pas à pousser de l’information cependant.

Un Data Hub pour obtenir les indicateurs essentiels

Investment Insights comprend également une base de données. Les utilisateurs peuvent puiser dans The Data Hub des données de marché sur les ETF et les actions. En direct, et toujours en vocal, ils accèdent aussi à différents indicateurs financiers (cours de clôture, volumes échangés, etc.).

Enfin, fonction classique des bots, la FAQ ou Foire aux Questions. Par son intermédiaire, la banque répond donc aux questions récurrentes du public à son égard. Il s’agira par exemple du nombre de ses collaborateurs et de ses actifs en gestion.

En revanche, les francophones devront patienter avant d’utiliser l’application Alexa de la BNP. La banque a choisi de privilégier dans un premier temps les marchés utilisant l’anglais pour interface vocale. Un choix compréhensible puisque l’anglais, c’est plus de 70% des utilisateurs actuels.

BNPP AM va à présent tester Investment Insights et mesurer son utilisation. Cette évaluation permettra « à terme de proposer des versions linguistiques spécifiques pour les principaux marchés européens, dont la France et l’Allemagne ».

Quand ? Tout dépendra des résultats. Mais selon la responsable du marketing digital de la société, l’interaction vocale avec les clients est amenée à gagner en importance.  

Expérimentations en cours dans les banques

« Le lancement d’Investment Insights constitue un développement clé, qui nous permet d’offrir une expérience vocale plus robuste et complète que tout ce qui est actuellement disponible sur le marché de la gestion d’actifs » commente Hilda Tingle.

BNP n’est pas la seule banque française à expérimenter les assistants vocaux. Société Générale explore ainsi les usages sur Google Assistant, le concurrent d’Alexa. En 2019, son application se cantonnait à la partie FAQ sur les produits bancaires. Ce n’est pas l’usage ciblage, mais une étape d’expérimentation.

Des focus groupes avec des clients ont fait émerger des attentes précises à l’égard du vocal. Il s’agit ainsi de l’accès au solde de compte et aux dernières transactions, ainsi que le transfert d’argent.

Ces fonctions posent toutefois des questions de sécurité et de concurrence avec les GAFAM, arguait alors un porte-parole de la Société Générale. Sa filiale banque en ligne Boursorama propose cependant d’ores et déjà d’accéder à ses comptes depuis l’assistant vocal de Google.

A lire également sur MyData

BNP Paribas accélère l’examen des dossiers de crédit par le NLG

BNP Paribas accélère l’examen des dossiers de crédit par le NLG

Grâce à la génération de langage naturel (NLG), BNP Paribas automatise l’analyse financière des dossiers de crédit. Les objectifs : harmoniser ces analyses, gourmandes en temps, et gagner en efficacité opérationnelle dans le traitement des demandes des clients.

A propos de Christophe Auffray 396 Articles
De formation initiale en marketing Web et en économie, je me suis spécialisé par la suite dans la presse B2B consacrée à l'économie numérique et dispose dans ce secteur de 15 ans d'expérience. Spécialiste de la transformation numérique, de l'innovation et des nouveaux business models des entreprises, j'ai développé des compétences dans les domaines du marketing éditorial, de la stratégie éditoriale, de la production de contenus premium et la gestion de sites d'information et d'équipe dans l'univers des médias en ligne et du marketing des solutions innovantes.