L’analyse Data de Palantir au service de la santé en France ?

Palantir lutte contre le Covid-19

L’entreprise Palantir, proche du renseignement US, discute avec plusieurs Etats européens, dont la France pour mettre à disposition de la lutte contre le Covid-19 sa technologie Big Data.

Faut-il avoir peur de Palantir ? La question n’est pas nouvelle. La crise sanitaire mondiale pourrait néanmoins relancer le débat. Proche du milieu américain du renseignement, l’éditeur logiciel n’en a pas moins conquis de grands comptes dont Airbus, Sanofi ou même la DGSI – la sécurité intérieure française.

Le ministère de la Santé pourrait lui aussi se montrer intéressé par la technologie développée par Palantir dans le cadre de la lutte contre l’épidémie de Coronavirus. Selon des informations de Bloomberg, l’éditeur est en discussions avec plusieurs pays européens.

Des discussions avec l’AP-HP en France

Palantir a d’ailleurs d’ores et déjà signé un contrat avec le service de santé britannique. L’entreprise n’est cependant pas le seul fournisseur technologique américain retenu par le gouvernement pour lutter contre l’épidémie.

Pour convaincre les Etats, l’entreprise met en avant différents bénéfices de sa solution, comme l’analyse de la propagation du virus ou l’aide aux hôpitaux pour prévoir les pénuries de personnel et d’approvisionnement. Palantir souligne aussi sa contribution potentielle à la sortie de confinement.

L’ampleur de la crise actuelle pourrait donc aider la firme américaine à lever les barrières qui ont jusque-là fait obstacle à son développement en Europe. D’ailleurs Palantir a ainsi signé un contrat avec une région (land) allemande.

L’éditeur vise également un contrat au niveau national en Allemagne. Toutefois, d’après une source de Bloomberg, les pourparlers sont actuellement au point mort dans ce dossier. En France, des discussions avec l’administration hospitalière régionale (AP-HP) de Paris sont en cours.

« Si les discussions de Paris aboutissent, l’accord pourrait être étendu à l’ensemble du pays » avance une source. La France a cependant déjà recours aux services de Palantir dans le domaine sensible du renseignement au travers d’un contrat, renouvelé, avec la DGSI.

A propos de Christophe Auffray 396 Articles
De formation initiale en marketing Web et en économie, je me suis spécialisé par la suite dans la presse B2B consacrée à l'économie numérique et dispose dans ce secteur de 15 ans d'expérience. Spécialiste de la transformation numérique, de l'innovation et des nouveaux business models des entreprises, j'ai développé des compétences dans les domaines du marketing éditorial, de la stratégie éditoriale, de la production de contenus premium et la gestion de sites d'information et d'équipe dans l'univers des médias en ligne et du marketing des solutions innovantes.