Insitro mise sur le Machine Learning pour la découverte de médicaments

L’entreprise insitro a levé 143 millions de dollars. Les fonds financeront la découverte de médicament grâce à l’apprentissage machine et le développement de programmes thérapeutiques.

L’intelligence artificielle appliquée au domaine médical est en plein développement. Dans ce secteur, la société insitro vient d’ailleurs de lever 143 millions de dollars.

« Au cours des deux années qui se sont écoulées depuis sa création, insitro s’est déjà imposé comme un leader dans le rapprochement entre la data science et l’ingénierie pour transformer le paysage de la découverte de médicaments » déclare la société.

La recherche médicale data-driven

Insitro se décrit comme un acteur data-driven de la découverte et du développement de médicaments. Dans ce cadre, l’entreprise s’est alloué notamment les compétences de scientifiques et d’ingénieurs en informatique, de biologistes et de développeurs de médicaments.

L’entreprise revendique par ailleurs « d’importants progrès scientifiques » dans le développement de modèles de maladies sur la base du Machine Learning. Ces modèles visent à prédire les résultats cliniques chez l’homme et dans l’application de ces modèles dans deux domaines thérapeutiques.

La dernière levée de fonds interviendra dans le développement des fondations technologiques d’insitro et de l’automatisation. L’objectif est aussi de générer des données à plus grande échelle et d’améliorer les modèles prédictifs de maladies humaines.

Machine Learning sur toute la chaîne de valeur de la R&D

Ce financement contribuera en outre aux traitements de « cibles nouvellement identifiées et génétiquement validées, pour identifier des biomarqueurs de segmentation des patients et pour faire progresser les thérapies dans des populations de patients génétiquement définies. »

insitro prévoit également d’établir de nouveaux partenariats industriels. La création de capacités supplémentaires en machine learning tout au long de la chaîne de valeur de la R&D figure aussi sur sa feuille de route.

Parmi ses nouveaux actionnaires, le spécialiste de la recherche médicale compte notamment Andreessen Horowitz. Ce dernier sera désormais représenté au sein du comité de direction par le partenaire du fonds et professeur Vijay Pande.

« Ils développent des approches nouvelles qui combinent des outils issus de la biologie cellulaire, de la bio-ingénierie et de la data science afin de générer des données de la qualité et de l’échelle requises pour appliquer et étendre la puissance du machine learning » commente ce dernier.

A lire également sur MyData

Avec Ninja, le fonds Jolt Capital assiste ses investissements par l’IA

Avec Ninja, le fonds Jolt Capital assiste ses investissements par l’IA

L’intelligence artificielle intervient au sein de l’activité de Private Equity du fonds indépendant Jolt Capital dans les décisions d’investissement. Le service Ninja est désormais exploité dans tous les domaines pour le profilage des sociétés.

A propos de Christophe Auffray 228 Articles
De formation initiale en marketing Web et en économie, je me suis spécialisé par la suite dans la presse B2B consacrée à l'économie numérique et dispose dans ce secteur de 15 ans d'expérience. Spécialiste de la transformation numérique, de l'innovation et des nouveaux business models des entreprises, j'ai développé des compétences dans les domaines du marketing éditorial, de la stratégie éditoriale, de la production de contenus premium et la gestion de sites d'information et d'équipe dans l'univers des médias en ligne et du marketing des solutions innovantes.