Google veut simplifier l’analyse des données de santé

Google Cloud Healthcare API

Avec Cloud Healthcare API, Google espère faciliter l’utilisation des solutions cloud pour la collecte et l’analyse des données de santé. Le cloud doit ainsi permettre de disposer de ressources à la demande et d’implémenter de l’IA pour traiter les données.

Le contexte actuel encourage les acteurs à développer leurs briques technologiques dans le domaine de la santé. Google étend ainsi la disponibilité de son API dédiée à cette industrie. Objectifs annoncés : améliorer l’interopérabilité et favoriser l’analyse de sources multiples de données médicales.

L’API Cloud Healthcare de Google vise ainsi à permettre aux organismes de santé de collecter et de gérer différents types de données dans le cloud. Ces données peuvent ensuite nourrir des programmes d’analyse et de machine learning.

Unifier les données : un « effort herculéen »

Selon la firme californienne, le cloud présente un avantage indéniable. L’unification de formats de données et d’entrées multiples représente souvent un « effort herculéen ». La fragmentation des systèmes de santé constitue une cause de complexité, souligne Google.

Dans le cadre de la lutte contre l’épidémie, chercheurs et organismes s’efforcent de collaborer sur différentes sources de données. La gravité de la crise impose le déploiement rapide de solutions. Google espère donc tirer parti de la situation pour mettre en avant les solutions cloud.

« Nous savons que la pandémie affecte différemment chaque aspect du secteur de la santé et que les besoins des organisations évoluent rapidement. Notre objectif est d’apporter notre expertise technologique pour aider vos experts, afin que les organismes de santé puissent se concentrer sur la fourniture des meilleurs soins au plus grand nombre » commente le géant du numérique.

Google fournit ainsi depusi 2018 son API à un acteur privé de la santé et de la recherche aux Etats-Unis, la clinique Mayo. Celle-ci l’exploite pour permettre le stockage et l’interopérabilité de ses données cliniques.

« Nous sommes à une époque où la technologie doit fonctionner rapidement, en toute sécurité, et surtout d’une manière qui favorise notre dévouement envers nos patients » déclare le président de la Mayo Clinic Platform.

« L’API Google Cloud Healthcare accélère la liquidité des données entre les parties prenantes, et en retour, nous aidera à mieux servir nos patients » ajoute-t-il.

Convaincre les systèmes de santé européens d’adopter ses solutions, notamment d’IA, risque cependant de s’avérer plus complexe pour Google.

A propos de Christophe Auffray 396 Articles
De formation initiale en marketing Web et en économie, je me suis spécialisé par la suite dans la presse B2B consacrée à l'économie numérique et dispose dans ce secteur de 15 ans d'expérience. Spécialiste de la transformation numérique, de l'innovation et des nouveaux business models des entreprises, j'ai développé des compétences dans les domaines du marketing éditorial, de la stratégie éditoriale, de la production de contenus premium et la gestion de sites d'information et d'équipe dans l'univers des médias en ligne et du marketing des solutions innovantes.