Google teste la reconnaissance vocale pour sécuriser des achats

Les utilisateurs de Google Assistant, l’assistant personnel de Google, peuvent désormais tester une fonction de reconnaissance vocale. L’empreinte vocale permet ainsi de sécuriser un achat réalisé par le biais d’Assistant.

Mots de passe et code PIN ne sont plus l’unique moyen de sécuriser une transaction. Pour les haut-parleurs connectés de type Google Home, la firme californienne teste à présent la reconnaissance vocale.

Dans le cadre d’un programme pilote, Google expérimente un nouvel usage de la fonctionnalité « Voice Match » sur son assistant personnel Google Assistant. Cette option de reconnaissance vocale est limitée aux achats in-app sur Google Play et pour les commandes liées à la restauration.

La voix pour sécuriser les achats

L’entreprise précise à Android Police que Voice Match est conçu pour aider à sécuriser les achats effectués sur des haut-parleurs et des écrans intelligents. Ce mode d’identification complète ainsi la sécurisation par empreinte digitale et par reconnaissance faciale.

La voix présente-t-elle cependant un niveau de protection équivalent ? Google accompagne le paramétrage de cette fonction d’un avertissement. La firme souligne ainsi qu’un tiers avec une voix similaire ou exploitant un enregistrement est « en mesure de confirmer les achats » sur les terminaux de l’utilisateur.

La voix ne rivalise pas en termes de sécurité avec d’autres méthodes. Elle présente cependant un intérêt évident sur des appareils commandés à la voix comme les enceintes connectées. Alexa, l’assistant d’Amazon, s’appuie lui sur une confirmation des achats par code PIN.

Pour proposer la validation des transactions par la voix, Google exploite des technologies de reconnaissance déjà utilisée pour distinguer différents utilisateurs d’un même terminal doté d’Assistant.

Un mois plus tôt, le géant californien a mis à jour le processus d’apprentissage de Voice Match pour lui permettre de distinguer les individus avec « une précision nettement supérieure. » Par mesure de sécurité, Google limite la valeur des achats validé par la voix. La firme ne précise pas de calendrier de déploiement de la reconnaissance vocale.

A lire également sur MyData

Analyse vocale

Pierre & Vacances fait fructifier les données vocales des call-centers

Les centres d’appels de Pierre & Vacances Center Parcs génèrent chaque année 200 millions d’euros. Grâce à l’intelligence artificielle, l’entreprise a identifié dans ces appels des données capitales et augmenté son taux de conversion.

A propos de Christophe Auffray 353 Articles
De formation initiale en marketing Web et en économie, je me suis spécialisé par la suite dans la presse B2B consacrée à l'économie numérique et dispose dans ce secteur de 15 ans d'expérience. Spécialiste de la transformation numérique, de l'innovation et des nouveaux business models des entreprises, j'ai développé des compétences dans les domaines du marketing éditorial, de la stratégie éditoriale, de la production de contenus premium et la gestion de sites d'information et d'équipe dans l'univers des médias en ligne et du marketing des solutions innovantes.