Google supprime automatiquement les données d’historique

Google supprime automatiquement les données d’historique

Après avoir simplifié la suppression des données d’historique sur ses services en ligne, Google souhaite à présent l’automatiser. Les données personnelles seront désormais automatiquement effacées après 3 ou 18 mois pour les nouveaux utilisateurs.

La durée de conservation des données a longtemps été un sujet de discorde entre Google et les autorités de protection des données personnelles. Ce paramètre est essentiel à l’activité publicitaire de la firme. Cependant, il pose aussi des questions de vie privée.

Sous pression, Google a progressivement procédé à des évolutions. Dans un premier temps, le géant californien a introduit une fonctionnalité permettant de supprimer facilement l’historique d’utilisation. A présent, il propose de l’automatiser.

18 mois par défaut pour la localisation et l’activité Web

Comme le rappelle le PDG, Sundar Pichai, il est possible depuis 2019 de supprimer automatiquement et en continu les données liées à la localisation, aux recherche, aux données vocales et à l’activité sur YouTube. Selon le service, cette suppression intervient après 3 ou 18 mois

A présent, cette suppression devient la configuration par défaut. Désormais, l’historique de localisation est effacé automatique, et sans intervention de l’internaute, après 18 mois. Cela concerne toutefois uniquement les nouveaux comptes.

Les utilisateurs existants alertés sur l’effacement des données

La règle s’applique également pour l’activité Web et au sein des applications Google. Jusqu’à présent, ces données étaient conservées indéfiniment jusqu’à ce que l’utilisateur intervienne au sein des options de son compte. Or, cette pratique est rare. Google s’assurait ainsi de disposer d’un vaste historique.

Mais en réservant cette nouvelle option de suppression aux nouveaux comptes, Google ne continue-t-il pas de protéger ce patrimoine au détriment de la vie privée ? Le PDG d’Alphabet se veut rassurant.

Données conservées indéfiniment pour Gmail, Drive et Photos

« Si vous avez déjà activé l’historique des lieux et l’activité Web & App, nous ne modifierons pas vos paramètres. Mais nous vous rappellerons activement les contrôles d’effacement automatique par le biais de notifications et de courriers électroniques, afin que vous puissiez choisir le paramètre d’effacement automatique qui vous convient » promet-il.

Le dirigeant s’engage également à introduire la suppression automatisée des données dans de nouveaux services. Les durées restent cependant longues. C’est notamment le cas pour YouTube. Par défaut, l’effacement des données s’opère automatiquement après 36 mois. Ce délai concerne les nouveaux comptes ou l’activation de l’historique YouTube.

Les utilisateurs soucieux de leur vie privée disposent cependant d’autres options. Il leur est en effet possible d’opter pour une suppression automatique à 3 ou 18 mois. Par défaut, la durée de conservation est cependant de 36 mois.

Pour Sundar Pichai , il s’agit bien néanmoins d’une amélioration. Le patron souligne en outre que ces données visent à garantir la pertinence des recommandations faites aux utilisateurs de youTube. Le dirigeant signale enfin que ces changements ne s’appliquent pas à Gmail, Drive et Photos. Explication : ils « sont conçus pour stocker en toute sécurité vos contenus personnels. »

A propos de Christophe Auffray 228 Articles
De formation initiale en marketing Web et en économie, je me suis spécialisé par la suite dans la presse B2B consacrée à l'économie numérique et dispose dans ce secteur de 15 ans d'expérience. Spécialiste de la transformation numérique, de l'innovation et des nouveaux business models des entreprises, j'ai développé des compétences dans les domaines du marketing éditorial, de la stratégie éditoriale, de la production de contenus premium et la gestion de sites d'information et d'équipe dans l'univers des médias en ligne et du marketing des solutions innovantes.