Google attaqué sur la collecte des données en navigation privée

Google accusé de collecte de données lors de la navigation privée

Une plainte en action collective cible Google en Californie. Le géant de la publicité digitale est accusé de collecte illégalement des données personnelles des internautes lors de la navigation en mode privé.

Les différents navigateurs Web du marché proposent une navigation dite privée. Ce mode permet à l’internaute de naviguer sans enregistrer de données liées à sa session. La collecte de données par des tiers prend-t-elle cependant fin grâce à l’activation de cette option ?

Pas vraiment. D’ailleurs, cette pratique vaut à Google une nouvelle action en justice dans le domaine de la protection de la vie privée. Une plainte collective cible le géant en Californie. L’entreprise se voit reprocher une collecte illégale de données via le mode privé du navigateur.

Les internautes ne sont pas invisibles en mode privé

Les plaignants réclament une indemnisation à hauteur de 5 milliards de dollars. Selon eux, Google collecte sans en informer les internautes des données relatives à leur comportement sur Internet. La collecte s’effectue au travers de services comme Google Analytics, Google Ad Manager et des applications mobiles.

La firme californienne se voit reprocher d’établir un profil détaillé des internautes. Amis, hobbies, alimentation, habitudes de consommation… toutes ces informations remonteraient au numéro un de la publicité.

Le mode privé ayant justement pour but de ne pas conserver de traces, la collecte de données liées à cette navigation s’avère donc problématique d’après la plainte. L’acteur Web a ainsi connaissance de « choses les plus intimes et potentiellement embarrassantes. »

Google « ne peut pas continuer à s’engager dans la collecte de données secrètes et non autorisées de pratiquement tous les Américains possédant un ordinateur ou un téléphone » dénonce encore l’action collective.

Google conteste ces accusations. L’entreprise assure par exemple informer systématiquement les utilisateurs du mode privé que leur activité de navigation « peut rester visible ». Cette mention s’affiche en effet dans le navigateur.

Sur une page dédiée à la navigation privée, Google souligne notamment que ce mode de Chrome ne permet pas de « masquer votre identité à un site Web ». Ainsi, si « vous vous connectez à un site en mode navigation privée, ce site saura que vous êtes en train de parcourir le Web et pourra suivre vos activités à partir de ce moment-là » précise-t-il.

A lire également sur MyData

La cnil et la conformité RGPD et ePrivacy

Données personnelles : tensions entre Adtechs, investisseurs et régulateur

Acteurs de la publicité et du marketing digital, les Adtechs, mais aussi investisseurs, dénoncent une instabilité juridique. Le robinet des financements du capital-risque est à l’arrêt jusqu’à clarification. La Cnil entend les protestations, mais rappelle que le RGPD s’applique.

A propos de Christophe Auffray 228 Articles
De formation initiale en marketing Web et en économie, je me suis spécialisé par la suite dans la presse B2B consacrée à l'économie numérique et dispose dans ce secteur de 15 ans d'expérience. Spécialiste de la transformation numérique, de l'innovation et des nouveaux business models des entreprises, j'ai développé des compétences dans les domaines du marketing éditorial, de la stratégie éditoriale, de la production de contenus premium et la gestion de sites d'information et d'équipe dans l'univers des médias en ligne et du marketing des solutions innovantes.