Des acteurs français de la Data et de l’IA s’unissent face au Covid-19

CoData, un collectif d'entreprises spécialisées dans l’intelligence artificielle et l’analyse des données

Réunies au sein du collectif CoData, des entreprises spécialisées dans l’intelligence artificielle et l’analyse des données proposent bénévolement de contribuer à la lutte contre l’épidémie. Plus de 800 ingénieurs, développeurs et data scientists sont mobilisés.

Depuis le début de la crise mondiale de Covid-19, les acteurs du digital mettent à contribution leur expertise – parfois avec opportunisme. En France aussi, les entreprises s’impliquent, notamment dans le secteur de la Data.

C’est notamment le cas des membres de CoData. Le collectif composé de spécialistes de la tech française en données et intelligence artificielle a officialisé sa constitution quelques jours plus tôt. Son objectif est d’offrir aux acteurs publics un appui opérationnel et bénévole, mais aussi respectueux de la vie privée.  

800 ingénieurs, développeurs et data scientists aguerris

CoData revendique une trentaine d’entreprises membres. Surtout, il rassemble « plus de 800 ingénieurs, développeurs et data-scientists aguerris » sur les technologies de valorisation des données. Le collectif propose donc de mettre à disposition des pouvoirs publics ces ressources.

Ces entrepreneurs bénévoles souhaitent participer à la conduite des chantiers prioritaires de la lutte contre l’épidémie. Dans un souci d’efficacité, CoData suggère d’intervenir sous la supervision du CARE (Comité Analyse Recherche et Expertise).

En concertation aussi avec le Secrétariat d’Etat au numérique, les membres du collectif mettent à disposition des équipes pluridisciplinaires. Ces dernières interviendraient dans la conception et le développement d’applications prioritaires basées sur l’IA et la Data.

11 chantiers prioritaires Data identifiés

Plusieurs de ces applications ont d’ailleurs d’ores et déjà identifiées par le collectif. CoData propose par exemple d’intervenir dans la détection précoce des marqueurs de sévérité de Covid-19. L’objectif visé est l’amélioration de l’algorithme décisionnel des samu centre 15.

Modèle de propagation du Covid19 pour la sortie de confinement, application pour l’éducation nationale, dashboard de détection de recrudescence du risque sanitaire… sont autant de cas d’usage identifiés par CoData.

Le secrétariat d’Etat au numérique n’a pas officiellement réagi à cette proposition de services. La priorité à ce jour pour Cédric O semble en effet le lancement de l’application StopCovid. Le futur outil de contact tracing divise chaque jour un peu plus la classe politique.

A propos de Christophe Auffray 353 Articles
De formation initiale en marketing Web et en économie, je me suis spécialisé par la suite dans la presse B2B consacrée à l'économie numérique et dispose dans ce secteur de 15 ans d'expérience. Spécialiste de la transformation numérique, de l'innovation et des nouveaux business models des entreprises, j'ai développé des compétences dans les domaines du marketing éditorial, de la stratégie éditoriale, de la production de contenus premium et la gestion de sites d'information et d'équipe dans l'univers des médias en ligne et du marketing des solutions innovantes.