Data du jour : les ventes du géant du luxe LVMH flanchent de 17%

Répartition géographique du CA de LVMH au Q1 2020

Avec 29% de ses ventes réalisées en Asie, LVMH a été très tôt affecté par la crise du Covid-19 et la fermeture des commerces. Au premier trimestre 2020, son chiffre d’affaires plonge de 17%. Le groupe de luxe souligne cependant le dynamisme de son e-commerce.

Comme d’autres multinationales, LVMH a d’abord subi de plein fouet la crise sanitaire lors de son déclenchement en Chine. Or, le groupe de luxe réalise au premier trimestre 2020 pas moins de 29% de ses ventes en Asie.

Depuis mars, et l’application de mesures de confinement, l’entreprise voit son activité reculer aussi en Europe et aux Etats-Unis. LVMH y dégage respectivement 18% et 25% de son chiffre d’affaires sur la période.

Les ventes en ligne se développent rapidement

Sur un an, ses revenus ont fondu de deux milliards d’euros, passant de 12,5 à 10,5 milliards d’euros (-17%). La direction estime cependant que le groupe « témoigne d’une bonne capacité de résistance dans un environnement économique perturbé. »

Variation des revenus de LVMH au 1er trimestre 2020

L’entreprise met ainsi en avant l’accélération de ses ventes sur Internet. La croissance du e-commerce est décrite comme en « accélération. » La société ne communique pas de chiffres cependant.

LVMH assure ainsi dégager de la croissance sur le e-commerce sur les marchés de la mode et de la maroquinerie. La baisse dans ce secteur est d’ailleurs de 10% uniquement. Dans les Parfums & Cosmétiques (-19%), les « ventes en ligne se développent rapidement » aussi, souligne la multinationale.

Dans ce contexte de crise, LVMH annonce le renforcement de « sa politique de maîtrise des coûts et de sélectivité des investissements. » Pour l’accompagner, le dividende annoncé en janvier sera réduit de 30%.

Le PDG Bernard Arnault (dont la fortune est estimée à plus de 90 milliards d’euros) et les administrateurs renoncent par ailleurs à leur rémunération d’avril et mai, ainsi qu’à toute rémunération variable en 2020.

A propos de Christophe Auffray 318 Articles
De formation initiale en marketing Web et en économie, je me suis spécialisé par la suite dans la presse B2B consacrée à l'économie numérique et dispose dans ce secteur de 15 ans d'expérience. Spécialiste de la transformation numérique, de l'innovation et des nouveaux business models des entreprises, j'ai développé des compétences dans les domaines du marketing éditorial, de la stratégie éditoriale, de la production de contenus premium et la gestion de sites d'information et d'équipe dans l'univers des médias en ligne et du marketing des solutions innovantes.