Boxy, le magasin de proximité automatisé grâce à l’IA

Boxy, le magasin de proximité automatisé grâce à l’IA

La startup française Storelift développe ses magasins autonomes Boxy. Sous la forme d’un container d’une dizaine de mètres carrés, la boutique automatisée embarque des technologies d’intelligence artificielle.

Le géant Amazon n’est pas le seul acteur du numérique à s’intéresser au concept de magasins autonomes. Sans entrer en concurrence directe avec Amazon Go, le Français Storelift développe lui aussi des boutiques automatisées.

Baptisée Boxy, elle s’appuie sur une application mobile, des capteurs et des technologies d’intelligence artificielle pour permettre un parcours client 100% autonome. Via une app, le client enregistre ses données, et en particulier des informations de paiement.

Deep Learning et Computer Vision pour le tracking

Un QR Code unique lui permet de déverrouiller la porte du magasin. A son entrée, une session d’achat s’ouvre. Des caméras et capteurs détectent ainsi les produits pris par le client afin de les intégrer à son panier.

Les caméras (une par m2), couplées à du Deep Learning et de la computer vision, effectuent le « tracking ». Elles détectent pour chaque client ses actions avec les produits en vente. Plusieurs consommateurs peuvent bien entendu être présents simultanément dans un Boxy.

Les capteurs (de poids notamment) présents dans les rayons monitorent l’activité des produits. En combinaison avec les informations des caméras, ils permettent la gestion des paniers virtuels. A leur sortie du magasin, dans un délai d’une à deux minutes, un ticket de caisse est automatiquement transmis au client. Storelift revendique un taux d’erreur de 1 à 2%.

Fondée en 2018, la startup française développe l’ensemble des technologies de Boxy en interne, aussi bien les capteurs matériels que le logiciel, dont le volet intelligence artificielle. Un premier concept de magasin était testé fin 2019 dans un hall d’immeuble auprès de 1000 consommateurs.

Après une levée de fonds de 5 millions d’euros en juin, Storelift s’attaque au déploiement des premières boutiques commerciales. Ses magasins en container équipent ainsi le port de Gennevilliers et le parc Icade de Rungis.  

Une dizaine de magasins autonomes en Ile-de-France

Et l’ambition du cofondateur, David Gabai, c’est une installation en périphérie et la « micro-proximité ». La startup souhaite ainsi équiper les lieux mal desservis actuellement par le commerce de proximité traditionnel.  

« (…) par l’optimisation de tous les processus en magasin, aussi bien l’automatisation, la mutualisation des flux, la compréhension par la donnée de l’amélioration du réassort, on va pouvoir compresser nos marges le plus possible. Et rentrer dans des zones dans lesquelles la proximité est absente » détaille le dirigeant auprès de FrenchWeb.

En Ile-de-France, Storelift cible ainsi la 2e couronne, dans des zones comme le plateau de Saclay, Roissy et Orly. Pour des questions de logistique, prise intégralement en charge par la startup, seule la région parisienne est concernée à ce stade.

Grâce à sa levée de fonds, ses fondateurs souhaitent ouvrir « un maximum de points de vente ». Cette phase contribuera à tester les localisations, les offres, les assortiments mais aussi ses processus logistiques et d’approvisionnement. En 2021, Storelift espère compter une dizaine de magasins Boxy.

A lire également sur MyData

Auchan automatise le contrôle des rayons par computer vision

Auchan automatise le contrôle des rayons par computer vision

Dans 34 de ses hyper et supermarchés au Portugal, le distributeur français Auchan déploie des systèmes autonomes de monitoring des rayons. Parmi ces technologies exploitant la computer vision, des robots.

A propos de Christophe Auffray 318 Articles
De formation initiale en marketing Web et en économie, je me suis spécialisé par la suite dans la presse B2B consacrée à l'économie numérique et dispose dans ce secteur de 15 ans d'expérience. Spécialiste de la transformation numérique, de l'innovation et des nouveaux business models des entreprises, j'ai développé des compétences dans les domaines du marketing éditorial, de la stratégie éditoriale, de la production de contenus premium et la gestion de sites d'information et d'équipe dans l'univers des médias en ligne et du marketing des solutions innovantes.