Avec Proxem, Dassault Systèmes ajoute du NLP à la simulation

Avec Proxem, Dassault Systèmes ajoute du NLP à la simulation

L’éditeur de la plateforme de modélisation 3DExperience acquiert les technologies d’analyse sémantique de Proxem. Pour Dassault Systèmes, le NLP permet aux entreprises de capitaliser sur leur patrimoine de données, notamment pour les applications dans le domaine des jumeaux numériques.

Éditeur fondé en 2007, Proxem développe une plateforme d’analyse sémantique. Celle-ci intervient par exemple pour analyser l’expérience client ou afin d’extraire des informations dans des données non structurées.

En termes d’usages, Proxem propose par exemple d’automatiser l’analyse d’appels d’offres grâce à l’intelligence artificielle. Sa plateforme intervient également pour tirer des connaissances de verbatim client.

80% des informations sont non structurées

Pour Dassault Systèmes, d’autres applications de l’analyse sémantique sont possibles au travers de sa combinaison avec la modélisation et la simulation. Le géant français du logiciel acquiert Proxem pour développer ces usages de la data science sur sa solution 3DExperience.

Au travers de cette acquisition, l’éditeur compte ainsi permettre à ses clients de « capitaliser sur leur patrimoine de données. » Le NLP doit pour cela permettre l’exploitation des données textuelles non structurées pour les transformer « en contenus et informations exploitables. »

Dassault vise plus spécifiquement l’analyse sémantique des réglementations, feedbacks client, contrats, publications scientifiques, rapports de recherche ou résultats d’essais cliniques. Grâce à cette acquisition, l’éditeur prévoit d’ailleurs de développer de nouvelles offres autour de la veille des exigences, du développement de médicaments et de l’intelligence contractuelle.

Dans ce but, Dassault Systèmes intègre donc Proxem Studio dans sa plateforme de modélisation, en complément des applications Netvibes et Exalead. « Cela accélère le portefeuille de modèles d’IA disponibles, tout en transformant tout le contenu public et accessible en un graphe de connaissances de l’industrie réutilisable » souligne l’éditeur.

Le logiciel en mode SaaS collecte et analyse des données textuelles, grâce notamment à des algorithmes de traitement du langage naturel. La finalité de ces opérations : « traiter des millions de documents » dans des langues multiples pour en extraire des « informations actionnables. »

« 80% des informations globales sont non structurées, non exploitables et verrouillées dans du texte. Avec Dassault Systèmes, nous allons construire un graphe des connaissances sectorielles aux multiples facettes » met ainsi en avant le fondateur de Proxem, François-Régis Chaumartin.

A lire également sur MyData

Avec TrendSpotter et l’IA, L’Oréal en quête du Graal : les tendances gagnantes

Avec TrendSpotter et l’IA, L’Oréal en quête du Graal : les tendances gagnantes

L’Oréal injecte de l’intelligence artificielle, dont du Machine Learning et du NLP, afin d’aider ses laboratoires et équipes marketing à détecter les meilleures tendances. Avec son produit TrendSpotter, L’Oréal espère ainsi réduire le time-to-market et sélectionner les produits les plus porteurs.combiné des jeux de données répondant à différentes caractéristiques.

A propos de Christophe Auffray 356 Articles
De formation initiale en marketing Web et en économie, je me suis spécialisé par la suite dans la presse B2B consacrée à l'économie numérique et dispose dans ce secteur de 15 ans d'expérience. Spécialiste de la transformation numérique, de l'innovation et des nouveaux business models des entreprises, j'ai développé des compétences dans les domaines du marketing éditorial, de la stratégie éditoriale, de la production de contenus premium et la gestion de sites d'information et d'équipe dans l'univers des médias en ligne et du marketing des solutions innovantes.