Avec GrokNet, Facebook développe la reconnaissance d’image pour le shopping

Pour développer la vente en ligne, Facebook a développé un modèle d’intelligence artificielle dans le domaine de la reconnaissance d’image. GrokNet est déployé sur Facebook Marketplace et permet déjà de reconnaître avec précision certains éléments sur une photo.

La publicité est la première source de revenus de Facebook. La firme entend cependant aussi croître dans le secteur du e-commerce. Et pour y parvenir, son ambition est de rendre chaque objet visible sur sa plateforme disponible à la vente.

Les utilisateurs de ses services échangent en effet de nombreuses photos. Chacune de ces photos pourrait à terme devenir vecteur d’un achat sur Internet pour des vêtements, des produits de la maison, etc. A cette fin, Facebook développe des algorithmes de reconnaissance d’image.

Un modèle de reconnaissance universelle des produits

L’objectif du géant du numérique est même de concevoir un « modèle de reconnaissance universelle des produits ». Ce but n’est pas encore atteint, même si avec GrokNet, il dispose déjà d’un outil opérationnel.

L’application de reconnaissance, déployée aujourd’hui sur sa Marketplace, permet ainsi d’identifier des dizaines de milliers d’attributs dans une image. Cela englobe par exemple la marque, son coloris ou sa taille.

Facebook revendique pouvoir identifier avec une précision de 90% des images dans la catégorie Maison et Jardin. Aucun chiffre n’est en revanche communiqué en ce qui concerne la reconnaissance d’autres catégories de produits.

La plateforme précise à The Verge que GrokNet contribue à aider les utilisateurs à répertorier rapidement les articles à vendre en identifiant ce qu’ils contiennent et en générant de courtes descriptions.

Lors du téléchargement d’une photo d’un canapé, Marketplace sera par exemple à même de proposer à l’utilisateur des caractéristiques comme « canapé noir » ou « en cuir ». Mais Facebook développe également une version du service à destination des entreprises.

Une IA de recommandation d’achat dans la mode

Lors de la mise en ligne de photos de leurs produits, le système d’intelligence artificielle proposera aux marques de tagger automatiquement les articles et d’intégrer des liens vers des pages d’achat. Pour améliorer la précision de la reconnaissance d’image, Facebook peut s’appuyer sur une masse considérable de contenus.

Pour l’apprentissage de GrokNet, le géant exploite les photos de ses utilisateurs. Au total, ce sont près de 100 millions d’images qui sont injectées dans le modèle. La majorité provient de Marketplace.

L’ambition de Facebook est de créer une expérience d’achat « social-first ». Cette expérience pourrait dans le futur combiner IA, réalité augmentée et assistants personnels. Le secteur de la mode est particulièrement ciblé par l’entreprise.

Grâce à l’intelligence artificielle, Facebook espère développer un assistant styliste capable de suggérer des recommandations d’achat personnalisées. Ces recommandations aux utilisateurs reposeraient par exemple sur leur garde-robe, leur emploi du temps ou la météo.

A lire également sur MyData

Blender, chatbot de nouvelle génération de Facebook

Blender, le chatbot Facebook à l’empathie artificielle

Les chercheurs en intelligence artificielle de Facebook ont développé un chatbot capable d’afficher des réactions plus humaines. Pour y parvenir, la firme a combiné des jeux de données répondant à différentes caractéristiques.

A propos de Christophe Auffray 353 Articles
De formation initiale en marketing Web et en économie, je me suis spécialisé par la suite dans la presse B2B consacrée à l'économie numérique et dispose dans ce secteur de 15 ans d'expérience. Spécialiste de la transformation numérique, de l'innovation et des nouveaux business models des entreprises, j'ai développé des compétences dans les domaines du marketing éditorial, de la stratégie éditoriale, de la production de contenus premium et la gestion de sites d'information et d'équipe dans l'univers des médias en ligne et du marketing des solutions innovantes.