Avec Azure Purview, Microsoft s’attaque à la gouvernance des données

OVHcloud et Google Cloud, solution à la confidentialité des données ?

Microsoft lance un nouveau service cloud pour sa plateforme Azure. Azure Purview répond à la problématique de gouvernance unifiée des données dans un environnement hybride.

La complexification des infrastructures IT, mixant on-premise, SaaS et multicloud, accroît également la complexité en matière de gestion des données. Pour y répondre, Microsoft lance Azure Purview. Celui-ci se présente comme un service unifié de gouvernance des données.

Le service doit ainsi permettre aux entreprises de créer une cartographie complète de leurs données. Pour cela, Azure Purview intervient dans la découverte automatisée des données, leur classification et leur supervision de bout-en-bout.

La gouvernance, un « point sensible » pour les entreprises

« La question de la gouvernance des données est devenue un point sensible pour les entreprises » souligne ainsi Rohan Kumar, vice-président de Microsoft pour Azure Data. Le service permet donc de connaître précisément son existant.

Cette bonne connaissance du patrimoine de données répond ainsi notamment aux problématiques de conformité, dont le RGPD. Pour le moment en préversion, Purview a la capacité d’extraire des données de plusieurs sources.

PureView permet de cartographier les données de sources multiples
PureView permet de cartographier les données de sources multiples

Il s’agit notamment d’Azure et SQL Server pour le on-premise. Le service est également compatible avec des systèmes tiers, dont l’offre de stockage cloud S3 d’AWS. Microsoft prévoit d’étendre Purview à d’autres sources de données.

Dans cette première version, Microsoft met d’abord l’accent sur la cartographie des données. « La prochaine étape sera davantage axée sur les politiques de gouvernance » annonce le cadre de la firme.

Un catalogue de données de sources hybrides

Pour cartographier les données depuis des sources hybrides, la solution de l’éditeur s’appuie en particulier sur Purview Data Map. Il propose d’automatiser et gérer les métadonnées de ces différentes sources.

Microsoft propose en outre d’étiqueter les données sensibles de manière cohérente sur SQL Server, Azure, Microsoft 365 et Power BI. Et pour intégrer d’autres sources, l’éditeur met en avant une compatibilité avec les API d’Apache Atlas.

Grâce à son catalogue de données, le géant US estime notamment contribuer à simplifier les tâches des data scientists, data engineers, et data analysts, en particulier pour les projets de BI, d’IA et de machine learning.

Azure Purview est gratuit jusqu’au 1er janvier 2021. Ensuite, la facturation sera fonction de l’usage, la règle pour les services cloud. Microsoft revendique toutefois une baisse de coûts à la clé pour les entreprises.

Comment ? En « réduisant les efforts manuels et personnalisés pour découvrir et classer les données, et en éliminant les coûts cachés et explicites liés à la maintenance des systèmes maison et des solutions basées sur Excel ».

A lire également sur MyData

Microsoft conservera le Health Data Hub pour 2 ans encore

Microsoft conservera le Health Data Hub pour 2 ans encore

Impossible de remplacer à court terme Microsoft et le cloud Azure pour le Health Data Hub. Pour le ministère de la santé, il « n’existe pas de solution » dans l’immédiat. L’hébergement demeure aux mains de Microsoft pour encore 2 ans.

A propos de Christophe Auffray 430 Articles
De formation initiale en marketing Web et en économie, je me suis spécialisé par la suite dans la presse B2B consacrée à l'économie numérique et dispose dans ce secteur de 15 ans d'expérience. Spécialiste de la transformation numérique, de l'innovation et des nouveaux business models des entreprises, j'ai développé des compétences dans les domaines du marketing éditorial, de la stratégie éditoriale, de la production de contenus premium et la gestion de sites d'information et d'équipe dans l'univers des médias en ligne et du marketing des solutions innovantes.