Antitrust : Amazon en passe d’être poursuivi par l’UE pour les données tierces

Antitrust : Amazon en passe d’être poursuivi par l’UE pour les données tierces

L’Europe s’apprête à engager une action antitrust à l’encontre du géant américain du e-commerce. Amazon est accusé de concurrence déloyale à l’égard des vendeurs tiers de sa plateforme, dont il exploiterait les données.

L’enquête ouverte en juillet 2019 est en passe de déboucher sur une action formelle de la Commission européenne à l’encontre d’Amazon. Le premier e-commerçant au monde est accusé d’exploiter les données des vendeurs tiers de sa marketplace.

Selon le Wall Street Journal, l’enquête devrait très prochainement déboucher sur une procédure antitrust. L’UE prévoit ainsi d’adresser des accusations formelles pour pratiques anticoncurrentielles de la part d’Amazon.

Des produits distributeur conçus grâce aux données tierces

D’après une source, cette procédure pourrait démarrer dès la semaine prochaine, ou au plus tard au cours des semaines suivantes. L’équipe chargée de l’affaire fait circuler un projet d’acte d’accusation depuis quelques mois, précise encore le WSJ.

L’UE reproche à Amazon de recueillir des données auprès de vendeurs tiers et d’utiliser ces informations à des fins de concurrence, notamment au travers de la mise sur le marché de produits similaires.

Amazon ne souhaite pas commenter l’imminence d’une action antitrust en Europe. La firme a toujours contesté abuser de son pouvoir et de sa taille. Elle assure en outre que les distributeurs commercialisent naturellement des produits de marque distributeur.

Une formalisation des charges à l’encontre d’Amazon ne serait cependant qu’une première étape. Une année supplémentaire serait vraisemblablement nécessaire avant que l’Europe ne conclue à une violation des règles de la concurrence.

Une décision en ce sens pourrait aboutir à une sanction record à l’égard de l’entreprise. La législation européenne prévoit en effet une sanction pouvant atteindre 10% des revenus annuels. Pour Amazon, cela équivaudrait à une amende pouvant atteindre 28 milliards de dollars.

Plusieurs éléments viennent cependant étayer l’hypothèse d’un usage abusif des données des vendeurs tiers. Une enquête d’avril dernier du WSJ soulignait l’exploitation de ces données pour la conception de produits concurrents.

Suite à ces révélations, Amazon indiquait avoir initié une enquête interne. La firme rappelait par ailleurs que l’utilisation par des salariés de données de vendeurs tiers pour des décisions liées aux produits distributeur constituerait une violation de ses politiques.

A lire également sur MyData

Amazon soupçonné d'exploiter la donnée tierce

Les données tierces, une mine d’or pour Amazon

D’après une enquête, Amazon exploite très largement les données des vendeurs de sa marketplace à son bénéfice. Le géant du e-commerce peut ainsi déterminer avec efficacité les produits à créer. De quoi constituer une concurrence déloyale pour les vendeurs tiers.

A propos de Christophe Auffray 433 Articles
De formation initiale en marketing Web et en économie, je me suis spécialisé par la suite dans la presse B2B consacrée à l'économie numérique et dispose dans ce secteur de 15 ans d'expérience. Spécialiste de la transformation numérique, de l'innovation et des nouveaux business models des entreprises, j'ai développé des compétences dans les domaines du marketing éditorial, de la stratégie éditoriale, de la production de contenus premium et la gestion de sites d'information et d'équipe dans l'univers des médias en ligne et du marketing des solutions innovantes.