2,8 milliards d’€ pour la 5G : la data du jour

2,8 milliards d’€ pour la 5G : la data du jour

Les enchères pour l’attribution des fréquences 5G rapportent à l’État français près de 2,8 milliards d’euros. La vente respecte la hiérarchie sur le marché des opérateurs, Orange et SFR obtenant le plus grand nombre de blocs.

Oubliée la polémique récente autour de la 5G. Le président de la république était lui-même monté au front pour défendre la prochaine génération mobile face aux partisans du « modèle amish ». Il faut dire que la 5G, c’est une manne économique pour l’État et son budget en déficit.

Le gouvernement espérait ainsi 2,17 milliards d’euros grâce à la vente des blocs de fréquences aux quatre grands opérateurs télécoms. Finalement, les enchères de l’Arcep lui permettent d’encaisser 2,786 milliards d’euros.

2786 millions d’euros pour les seules fréquences

Sur le marché, pas de grande surprise en revanche. La hiérarchie est respectée. Sur les 11 blocs de 10 MHz à la vente, l’opérateur national, Orange, en rafle 4. Il précède son concurrent direct en nombre d’abonnés, SFR (3 blocs).

Bouygues Telecom et Free s’arrogent enfin deux blocs chacun. Outre les 11 blocs attribués lors de l’enchère principale au prix unitaire de 126 millions d’euros, les opérateurs signeront un chèque supplémentaire.

Les quatre candidats paient également 350 millions d’euros chacun un bloc de 50 MHz. Au terme de cette opération, Orange dispose donc de 90 MHz de fréquences pour déployer son réseau 5G en France.

Le premier opérateur français débourse ainsi 854 millions d’euros. Pour la marque au carré rouge, la facture est de 728 millions d’euros. Quant à Bouygues et Free, la 5G leur coute pour le moment 602 millions d’euros, en fréquences.

Les opérateurs espéraient pouvoir déployer leurs infrastructures nouvelle génération à un prix moindre grâce au constructeur chinois Huawei. Ils doivent, de mauvais gré, y renoncer en raison de restrictions de L’État.

A lire également sur MyData

7 Mds d’€ pour le numérique dans le plan de relance : data du jour

7 Mds d’€ pour le numérique dans le plan de relance : data du jour

Sur les 100 milliards d’euros du plan de relance, la France consacrera 7 milliards au numérique. « France Relance » prévoit notamment d’allouer 3,7 milliards aux startups et à la souveraineté technologique d’ici 2022.

A propos de Christophe Auffray 349 Articles
De formation initiale en marketing Web et en économie, je me suis spécialisé par la suite dans la presse B2B consacrée à l'économie numérique et dispose dans ce secteur de 15 ans d'expérience. Spécialiste de la transformation numérique, de l'innovation et des nouveaux business models des entreprises, j'ai développé des compétences dans les domaines du marketing éditorial, de la stratégie éditoriale, de la production de contenus premium et la gestion de sites d'information et d'équipe dans l'univers des médias en ligne et du marketing des solutions innovantes.