2020, année de la démocratisation et de l’industrialisation de l’IA

2020, année de la démocratisation et de l’industrialisation de l’IA

La crise du Covid n’a eu que très peu d’impact sur les investissements en intelligence artificielle. Et cela s’observe notamment au travers de la démocratisation de l’IA, plus le domaine exclusif d’experts.

Covid et IA font plutôt bon ménage. D’après Gartner, 47% des organisations conservaient intacts leurs investissements dans ce secteur. 30% prévoyaient même de les accroître. Ainsi, seules 16% mettaient en pause leurs dépenses.

La preuve désormais que l’intelligence artificielle est perçue comme une véritable source de valeur pour le business ? Ce pourrait expliquer que la démocratisation de l’IA soit l’une des 2 grandes tendances de 2020 pour le cabinet.

Étendre les cas d’usage métiers de l’IA pour démocratiser

Ces technologies complexes ne sont ainsi plus l’apanage exclusif des experts. Mais pour une véritable démocratisation de l’IA au sein de l’entreprise, cela suppose d’impliquer de nouveaux acteurs. Cela englobe les professionnels de l’IT, mais aussi les partenaires, les commerciaux ou les cadres dirigeants.

Mais pour toucher une audience plus large, en particulier au travers de cas d’usage, il faut de nouveaux postes dans les entreprises. « Avec les data scientists et data engineers, les développeurs pourraient également former les futures équipes d’IA qui élaboreront les solutions d’IA », suggère Gartner.

Ainsi, à la data science, « la découverte de l’inconnu ». L’ingénierie assure, elle, la stabilité, la fiabilité et la sécurité des réalisations de la data science. Elle intervient surtout dans le passage en production et la mise à l’échelle.

Car la démocratisation ne peut être qu’une étape. Et celle-ci n’est in fine possible qu’à condition de mettre en production des solutions d’IA et de dégager de la valeur pour l’entreprise. L’industrialisation des plateformes d’IA est donc la seconde tendance de 2020 pour Gartner.

Le sponsoring fort du Comex pour industrialiser

« L’industrialisation des plateformes d’IA permet la réutilisation, la scalabilité et la sécurité de l’IA, ce qui accélère son adoption et sa croissance », souligne le cabinet. Mais industrialiser suppose des ressources.

Et la meilleure façon de les obtenir, c’est déjà de bénéficier d’un sponsoring fort du comité de direction. Cet appui agit comme un véritable accélérateur de l’adoption et de l’investissement dans l’intelligence artificielle.

Mais pour Gartner, une industrialisation réussie passe de plus en plus par la gouvernance de l’IA et une approche « responsable ». Elles permettent notamment de prendre en compte les risques liés à l’usage de l’IA (conformité, vie privée, biais…).

Comme leurs produits d’IA et les modèles, les organisations doivent s’inscrire dans un cycle de vie et gagner en maturité. Cependant, « elles doivent continuer à apprendre, car de nouveaux défis, tels que les deep fakes et la sécurité de l’IA, se présenteront à mesure que l’adoption de l’IA progressera », prévient Gartner.

A lire également sur MyData

Data du jour : le télétravail ouvert à 100% des salariés de la Maif

La Maif, assureur de référence dans le NLP, veut fédérer autour de Melusine

C’est l’échec d’un projet de classification des emails qui a conduit la Maif à développer son propre outil de traitement du langage naturel pour ses cas d’usage du NLP dans l’assurance. Melusine est aujourd’hui accessible à tous. Et Maif compte sur l’open source pour fédérer et l’enrichir.

A propos de Christophe Auffray 430 Articles
De formation initiale en marketing Web et en économie, je me suis spécialisé par la suite dans la presse B2B consacrée à l'économie numérique et dispose dans ce secteur de 15 ans d'expérience. Spécialiste de la transformation numérique, de l'innovation et des nouveaux business models des entreprises, j'ai développé des compétences dans les domaines du marketing éditorial, de la stratégie éditoriale, de la production de contenus premium et la gestion de sites d'information et d'équipe dans l'univers des médias en ligne et du marketing des solutions innovantes.